Capgemini Institut 0144742410
24 rue du Gouverneur général Eboué 92136 Issy les Moulineaux
Architectures Cloud Ready : l’état de l’art Paris
Architectures Cloud Ready : l’état de l’art Paris
DURéE
3 jours
DATES
12-14 juin 2017
11-13 décembre 2017
LIEU
Paris
PRIX
2 615 € ht (3 138 € ttc)
Sommaire du séminaire
    Séminaires technique Institut Capgemini

    Architectures Cloud Ready : l’état de l’art

    >  Technologies, outils, mise en œuvre, best practices




    En trois jours, un état de l’art complet et pragmatique en matière de conception, développement et déploiement de la nouvelle génération de SI conforme aux principes et contraintes du Cloud.

    • Les applications modernes, grâce à l’élasticité offerte par le Cloud, ajustent en temps réel les ressources de traitement et de stockage aux sollicitations transactionnelles qu’elles subissent.
    • La technique de scalabilité infinie, exigée par le cloud, permet aux applications de gérer simultanément des millions d’utilisateurs sans dégrader les temps de réponse.
    • L’automatisation totale des déploiements, généralisée dans le Cloud, permet une réduction drastique des coûts de gestion des plans de continuité de service et de reprise d’activité.
    • L’industrialisation des procédures d’exploitation, éprouvée grâce aux pratiques du Cloud, rend possibles des mises en production quotidiennes de plusieurs versions pour faire de la livraison un non-évènement.

    Le mot de L’intervenant

    « Avec ce séminaire, je vais vous aider à comprendre les techniques les plus modernes de construction d’un système d’information nativement conforme aux exigences du Cloud.

    J’aborderai les aspects liés aux infrastructures réseaux et systèmes, les grandes innovations en industrialisation des pratiques de mise en production et d’exploitation au quotidien, et enfin les techniques de conception et de développement d’applications métiers qui tirent le meilleur parti des forces du Cloud sans en subir les faiblesses. »

    Habib Guergachi



    Rappel des fondamentaux


    Terminologie

    • Les critères de qualification d’un Cloud.
    • La structure architecturale générique d’un Cloud.
    • Les principales familles de Cloud : privé, public et hybride.
    • Que penser des familles de Cloud : privatif, communautaire ou souverain ?
    • Problématique des Clouds composites.

    IaaS (Infrastructure de Service)

    • Les principales familles d’un IaaS.
    • Rôle des infrastructures low cost dans un IaaS.
    • IaaS « Bare-Metal » v/s IaaS virtualisé.
    • Les fonctions essentielles remplies par une plate-forme IaaS.
    • Point sur les problèmes juridiques de géolocalisation des IaaS.
    • Intérêts et limites des IaaS publics.

    PaaS (Platform as a Service)

    • Les zones de recouvrement entre IaaS et PaaS.
    • Les principales familles d’un PaaS.
    • Les fonctions de base d’un PaaS pour le déploiement et l’exploitation.
    • Les contraintes du PaaS vis-à-vis des langages de programmation.
    • Les limites du PaaS face aux serveurs d’applications.

    SaaS (Software as a Service)

    • Les critères d’éligibilité d’une application au rang de SaaS.
    • Typologie des architectures SaaS : multi-entité, multi-instance, multi-tenancy. etc.
    • Introduction aux architectures SaaS hybrides.
    • Les confusions avec ASP, Infogérance, etc.
    • Réponse du IaaS et du PaaS aux pics de charge du SaaS

    NaaS (Network as a Service)

    • Quelle maturité des pratiques Cloud dans le domaine des réseaux ?
    • Que penser de NFV (Network Functions Virtualization) ?
    • Quels bénéfices des logiciels SDN (Software Defined Network) ?

    Bases du Cloud Ready


    Composabilité

    • Introduction aux principes de « composabilité » fonctionnelle et technique.
    • Les critères SoC (Separation of Concerns) à respecter par les composants Cloud.
    • Les prérequis pour assurer la « testabilité » en conception et en production.
    • Les exigences préalables à « l’auditabilité » des chemins d’exécution.

    Sécabilité

    • Avantages et limites de la sécabilité entre composants.
    • Les idées reçues de l’impact de la sécabilité sur les performances.
    • Les principes d’implémentation.

    Stateless

    • Les trois stratégies de gestion de la session utilisateur.
    • Quelle stratégie de session utilisateur pour quel type d’application ?
    • Quelles sont les limites des applications stateless ?
    • Les critères de gestion de session pour maîtriser les temps de réponse.

    Scalabilité

    • Scalabilité horizontale vs verticale.
    • Quelle scalabilité des ressources de type « compute » ?
    • Les limites de scalabilité des ressources de type « data processing ».
    • Que penser de la scalabilité infinie, à la demande et en temps réel .
    • Les prérequis pour une application scalable.

    Testabilité

    • Intérêts et limites de l’automatisation des tests.
    • Les idées reçues sur les tests fonctionnels.
    • Les limites des tests de performances en environnement Cloud.
    • Les techniques d’implémentation de l’A/B Testing.

    Élasticité

    • Les prérequis pour mettre en œuvre une élasticité dynamique ?
    • Avantages et inconvénients de l’élasticité programmée.
    • Retours terrain des pratiques d’élasticité sur AWS (Amazon Web Services).

    Sécurité

    • Les prérequis pour gérer les incidents de sécurité.
    • Sécurité en profondeur vs sécurité périmétrique.
    • Protocoles de fédération des identités.
    • Les bonnes pratiques en gestion de la relation aux hackers.

    Disponibilité

    • Comment faire de la panne un non événement ?
    • Introduction au concept « Chaos Monkey ».
    • Pourquoi une architecture cloud ready peut se passer de PRA et de PCA ?

    Construction de services métier


    Ressources

    • Rappel des principes REST.
    • Les bénéfices des interfaces uniformes REST.
    • Principe de la représentation de la ressource.
    • Introduction à la notion de service REST.

    API

    • Les différences entre un service et une API.
    • Les types d’APIs : P/R, R/R, Stream, etc.?
    • Pièges à éviter pour construire une API à scalabilité infinie.
    • La problématique de versioning d’API.
    • Comment gérer facilement la compatibilité ascendante et descendante.
    • Les pratiques de documentation des API
    • Que penser des annuaires d’API.
    • Introduction au concept Open API.
    • Maîtriser les risques lors de la conception des open API.

    Programmation

    • Analyse comparative des paradigmes : linéaire, impératif, objet et fonctionnel.
    • Comment la programmation concurrente influence la performance ?
    • Quel impact de la programmation asynchrone sur le scalabilité ?
    • Introduction aux langages de dernière génération : Scala, Ceylon, etc.

    Programmation avancée

    • Que penser de la programmation asynchrone réactive ?
    • Quels bénéfices de la programmation concurrentielle ?
    • Les bons et mauvais arguments pour adopter un langage fonctionnel.
    • La résilience et la performance en programmation.

    Exécution

    • Les limites du serveur d’application dans le Cloud.
    • Les alternatives au serveur d’application.
    • Les idées reçues sur les frameworks Web.
    • Les bénéfices de la JVM dans une architecture ultra-performante.

    Gestion du cache

    • Rôle du cache dans les fortes montées en charge.
    • Les techniques de mise à jour du cache en temps réel.
    • Les principales solutions techniques (CDN, proxy cache, etc.).
    • Quel impact du cache sur la conception fonctionnelle ?

    Règles métier spécifiques

    • Quel impact de la géolocalisation sur les règles métier ?
    • Comment gérer la dégradation gracieuse des fonctionnalités ?
    • Approche algorithmique des règles métier.

    Construction d’interfaces utilisateur


    Plate-forme navigateur

    • Architecture technique détaillée d’un browser Web.
    • Points forts et limites du couple HTML5 Javascript.
    • Templating serveur vs templating client.
    • Les patterns : MVCC, MVCS, MVP et MVVP.
    • Les principaux frameworks Javascript.
    • Que penser des langages dynamiques Javascript, Typescript, Dart, Rust, etc. ?

    Gestion du mode offline

    • Les principaux pièges du Web offline et comment les éviter ?
    • Différentes approches offline : technique, applicatif, etc.
    • Quel support offline des navigateurs mobiles ?
    • La sécurité en mode offline.

    User eXperience (UX)

    • Comment bâtir des UX évolutives ?
    • Comment séparer l’UX de l’UI (User Interface) du Design ?
    • Introduction à Anytime, Any Device, Anywhere.
    • Principaux piège de la Continuité Cross-Canal.
    • Application pratique aux modèles Distributeur-Producteur.

    Mobilité

    • Les idées reçues sur les applications mobiles.
    • Applications Natives vs Applications Web.
    • Point forts et limites des approches hybrides.
    • Comment définir le taux d’hybridation optimal.

    Multi-navigateurs

    • La problématique multi-navigateurs et multi-plate-forme.
    • Approche technique vs fonctionnelle.
    • Intérêt et limites du Responsive Design.
    • Introduction à l’approche par « dégradation gracieuse ».

    Gestion de données


    Volume et vitesse

    • Les nouveaux problèmes d’écriture de données persistante en temps réel.
    • Les nouveaux moteurs SQL : No SQL, Not Only SQL et New SQL
    • Principaux modèles de stockage : clé/valeur, colonne, Document, Graphe, etc.
    • Avantages et inconvénients respectifs de chaque modèle de stockage.

    Lecture et écriture data

    • Etude de cas : « vision 360° temps réel d’un client en assurance ».
    • Introduction aux algorithmes de sharding.
    • Ecriture avec relaxation de l’intégrité référentielle.
    • Différentes approches de lecture selon les modèles de stockage adoptés.
    • Les cinq principes fondamentaux d’une architecture data sur le cloud ?

    Traitement avancé des données

    • Introduction au CQRS (Command Query Responsibility Segregation).
    • Gestion des mises à jour par événements de mutation du système.
    • Le théorème CAP (Consistency, Availability and Partitioning).
    • Techniques de propagation des mises à jour en mode Eventual Consistency.

    Gestion de Big Data


    Volume et variété

    • Exemple de volume data généré en 1H par une application web assurance.
    • Exemple de volume data saisie en 1s par un réseau social.
    • Ecriture temps réel de données volumineuses et multi- structurées.
    • Les précautions essentielles à prendre pour organiser et traiter les données big data.

    Programmation en Big Data

    • Avantages et inconvénients respectifs des traitements temps réel et batch.
    • Pratiques de traitement batch à incréments temps réel.
    • Principe de détection des événements complexes (Complex Event Processing).
    • Application des sept principes d’architecture Cloud aux traitements Big Data.
    • Introduction à l’algorithmique, la Machine Learning et le Deep Learning.

    Marché des outils et des technologies


    Ce chapitre dresse un panorama critique de l’offre actuelle du marché des outils : stratégie et typologie des acteurs et des offres, caractéristiques des offres et principales contre-indications, etc.

    Parmi les offres, produits et technologies passés en revue lors du séminaire : Amazon AWS, Google GCP, Microsoft Azure, OpenShift, NestInCloud, VMWare, MongoDB, Cassandra, SimpleDB, Redis, Cassandra, HBase, Hadoop, Kafka, Storm, Samza, , Scala, JavaScript, Play Framework, NodeJS, Symphony, Backbone, AngularJS, EmberJS, ReactJS, OAuth 2, OpenID, etc.

    Synthèse et perspectives


    • La liste des chantiers organisationnels, architecturaux et technologiques à mener.
    • Les décisions majeures à prendre pour réussir la construction d’un SI nouvelle génération en mesure d’accompagner l’entreprise vers la transformation digitale dans le Cloud.