Capgemini Institut 0144742410
24 rue du Gouverneur général Eboué 92136 Issy les Moulineaux
Passeport Comptabilité & Finance Paris
Passeport Comptabilité & Finance Paris
Passeport Comptabilité & Finance Paris
DURéE
3 jours
DATES
26-28 juin 2017
2-4 octobre 2017
11-13 décembre 2017
LIEU
Paris
PRIX
2 615 € ht (3 138 € ttc)
Sommaire du séminaire
    Séminaires technique Institut Capgemini

    Passeport Comptabilité & Finance

    >  Les connaissances indispensables




    Les utilisateurs, de plus en plus impliqués dans la maîtrise et le devenir de leur système d’information, ont besoin de partenaires informaticiens certes compétents techniquement, mais aussi capables de les comprendre et de parler leur langage, bref, connaissant leur métier.

    Trois jours intensifs et denses pour assimiler le vocabulaire et comprendre les concepts essentiels du monde de la finance : tel est l’objectif, ambitieux, de ce séminaire destiné aux informaticiens qui participent à la conception et à l’évolution d’un système d’information financière.

    À l’issue de ce séminaire vous serez en mesure de :

    • maîtriser tout le vocabulaire et les concepts indispensables.
    • mieux dialoguer avec les financiers de l’entreprise : comptables, contrôleurs de gestion, analystes et responsables financiers, etc.
    • mieux conseiller ces derniers dans le choix et l’optimisation d’une solution organisationnelle et technique.

    Ce séminaire constitue une synthèse d’autant plus indispensable que le monde de la finance est un ensemble à la fois vaste et parcellisé (comptabilité, contrôle de gestion, analyse financière, trésorerie, etc.), exercé par des acteurs dont le mode de pensée et le profil sont souvent très différents.

    Le mot de l’intervenant

    « En seulement 3 jours, je compte vous aider à mieux comprendre quatre disciplines : comptabilité générale, comptabilité analytique, contrôle de gestion, gestion financière et trésorerie, et trois acteurs : comptable, contrôleur de gestion et direction financière. Le challenge est conséquent, les journées seront denses, mais je peux vous assurer que ce séminaire est conçu pour maintenir constante votre attention, susciter votre intérêt sur des sujets réputés arides, en ne perdant jamais de vue vos objectifs qui sont majoritairement une meilleure connaissance du rôle de ces acteurs dans le fonctionnement de votre entreprise (notamment leurs objectifs et leurs contraintes) et un apprentissage du vocabulaire et des termes avec lesquels vous dialoguez ensemble dans le cadre d’une relation MOA – MOE. »

    Jacques Nau


    Une approche à la fois didactique et concrète

    Ce séminaire intensif et dense part des notions les plus basiques pour aboutir, par le biais d’une démarche pédagogique progressive et soigneusement adaptée, à une description concrète de l’ensemble des concepts, des méthodes et des outils indispensables à connaître dans le domaine financier.

    Chaque thème traité fait l’objet d’un développement en plusieurs étapes :

    Les concepts de base présentés sont ceux d’une utilité immédiate et générale. L’exposé est débarrassé de toute considération théorique superflue. Il est systématiquement illustré par des exemples, dans une présentation simple, de manière à faciliter l’acquisition progressive des concepts. La documentation remise à chaque participant contient, entre autres, pour chaque thème, un lexique des principaux mots clés rencontrés, lexique auquel on pourra utilement se référer lors d’une mise en situation réelle après le séminaire.



    La comptabilité générale


    Rôle de la comptabilité générale dans l’entreprise

    • Aspect légal et réglementaire : les différentes normes, état des lieux.
    • L’information des tiers.

    Les principes comptables

    • La notion d’image fidèle.

    L’organisation comptable

    • L’enregistrement en partie double (débit crédit).
    • Le Plan Comptable Général.
    • L’organisation des comptes.
    • L’enregistrement des écritures: journaux, grands livres, balances.

    Les travaux de fin d’exercice

    • Les amortissements.
    • Les stocks.
    • Les provisions.

    Les documents de synthèse

    • Le bilan.
    • Le compte de résultat.
    • L’annexe.

    Les évolutions de la comptabilité générale

    • L’approche économique : exemples.
    • Les concepts véhiculés par les normes IFRS : juste valeur, dépréciation d’actifs, information sectorielle, leur impact sur les systèmes d’information.

    La comptabilité analytique


    Objectifs et définitions

    Les principales méthodes de calcul des coûts de revient

    Le coût complet

    • La mécanique de construction des coûts : notion de charges directes et indirectes, méthode des sections homogènes, notion d’unité d’œuvre.
    • Avantages et inconvénients de la méthode.

    Le coût variable (direct costing)

    • Notion de charges fixes et variables, marge sur coût variable, notion de point mort.
    • Intérêt de la méthode : simulation et aide à la prise de décision.

    Le coût standard

    • Inconvénients d’une comptabilité en coûts réels.
    • Exemple de calcul d’un coût standard.
    • Intérêt de la méthode : notion de norme, notion de budget flexible.

    La mise en place d’une comptabilité analytique

    • Le Plan Comptable analytique : les rubriques de gestion, la notion de charge incorporable.
    • La comptabilité intégrée : avantages par rapport à une comptabilité autonome, contraintes, les liens avec la comptabilité générale, les interfaces avec les applicatifs de gestion.

    Le contrôle de gestion


    Le rôle et les fonctions du contrôleur de gestion

    Les positionnements possibles du contrôleur de gestion dans l’organisation de l’entreprise ; avantages et inconvénients des différentes approches.

    Le budget et le contrôle budgétaire

    • Définition du contrôle budgétaire.
    • Les liens entre comptabilités analytique et budgétaire.
    • La procédure d’établissement des budgets : formalisme, calendrier.
    • L’enchaînement des différents budgets.
    • Les centres de responsabilité budgétaire : notions de centre de coût, de centre de profit.
    • L’analyse des écarts.

    La mise en place d’un système de pilotage par tableaux de bord

    • Les concepts du pilotage : objectifs, plans d’action, ressources.
    • Les acteurs du pilotage : leur rôle respectif
    • Les notions d’objectif et d’indicateur
    • Les principes de conception d’un tableau de bord.
    • La production des tableaux de bord : organisation du cahier des charges.

    La gestion financière


    L’analyse financière du bilan

    • Les grandes masses.
    • Les notions de fonds de roulement, de besoin en fonds de roulement, de trésorerie nette.

    L’analyse financière du compte de résultat

    • Le tableau des soldes intermédiaires de gestion.
    • La notion de capacité d’autofinancement.

    Les ratios clés de l’analyse financière

    • Les ratios de structure financière.
    • Les ratios de rentabilité.
    • Les ratios de gestion.
    • Les ratios de trésorerie.

    La gestion des besoins et des ressources de financement

    • La procédure de sélection des investissements.
    • Les données de base d’un projet : montant investi, durée de vie, chiffrage des dépenses et des recettes liés à l’exploitation du projet.
    • Calcul de la rentabilité d’un projet : la notion de flux net de trésorerie,
    • Les différents critères : délai de récupération, valeur actuelle nette, taux de rentabilité interne.
    • Le plan de financement.