Sommaire

LE MOT DE L’INTERVENANT

Dirigeants, vous avez un rôle essentiel à jouer pour assurer le...

Dirigeants, vous avez un rôle essentiel à jouer pour assurer le succès de la Transformation Numérique de votre organisation, vous êtes parfaitement capables d’assumer ce rôle. L’objectif de ce séminaire : vous transformer en acteurs engagés de cette transformation. Je mène de nombreuses missions dans ce sens, et j’ai coécrit un livre sur ce sujet avec le PDG d’une entreprise qui mène avec succès sa Transformation Numérique.

Louis Nauges
Ingénieur ESE (Supélec), MBA IAE de Paris et MBA Northwestern University (Chicago). CEO Dhasel Innovation, auparavant co-fondateur de Revevol, société de conseil spécialisée dans les usages Cloud et SaaS.
Lire la suite Cacher le texte

Dirigeants, membres du COMEX, responsables métiers, ce séminaire est construit et pensé en priorité pour vous. Il répond à vos questions sur ce que représente la Transformation Numérique pour votre organisation et vos rôles clefs dans ce processus de transformation. Urgence de l’action et ruptures avec l’existant sont les clefs de la réussite.

En participant à ce séminaire qui va à l’essentiel en une seule journée, qui parle votre langage, vous serez mieux armés pour comprendre et passer à l’action.

  • Toutes les organisations sont concernées : privées, publiques, grandes entreprises, ETI.
  • La Transformation Numérique est un mouvement mondial : les solutions sont universelles, les challenges organisationnels et humains aussi.
  • Les dirigeants ne doivent pas abdiquer, mais promouvoir et assurer la gouvernance de cette Transformation Numérique.
  • L’offre de solutions numériques est en avance sur les usages professionnels : la technologie ne sera plus jamais sur le chemin critique.
  • Les technologies ne sont pas neutres, ce sont les leviers puissants et les catalyseurs des changements organisationnels qui accompagnent cette Transformation Numérique.
  • La Transformation Numérique est la réponse aux attentes des organisations : compétitivité, innovation, flexibilité, résilience, confiance, réduction des coûts…
  • La Transformation Numérique doit répondre aux attentes des clients externes et internes des entreprises.
  • Les ruptures avec les anciennes solutions, bonnes pratiques, démarches et fournisseurs historiques doivent être fortes et rapides.
  • Confiance et collaboration entre dirigeants et responsables du Système d’Information sont indispensables pour réussir cette Transformation Numérique.


Ruptures Offres


Grandes tendances

  • Les minima que doit comprendre un dirigeant pour participer activement aux choix technologiques.
  • La quatrième révolution industrielle est déjà là, elle est irréversible : comment l’anticiper, l’accompagner pour ne pas se faire déborder.
  • La technologie n’est plus sur le chemin critique de la transformation numérique.
  • Les entreprises en retard dans déploiements des solutions numériques et dans leurs usages par rapport au grand public. Il est urgent de réduire ce double décalage.
  • Maîtriser la croissance exponentielle des performances des outils numériques.

Infrastructures, fondations de la Transformation Numérique

  • Les Infrastructures informatiques : des coûts, pas de bénéfices, mais bases du succès de toute Transformation Numérique.
  • Fermer rapidement ses centres de calcul privés et basculer sur des clouds publics, une démarche raisonnable aujourd’hui.
  • Rôles clefs des réseaux haut débit pour accéder aux ressources informatiques et aux applications à l’extérieur de l’entreprise.
  • Variété des objets d’accès au Système d’Information : la fin de la domination des PC Windows et généralisation des outils mobiles, smartphones, tablettes ou chromebooks.
  • Garantir la confiance des accès, en tout lieu, sur tout objet, sur tout réseau, priorité des responsables d’infrastructures.

Usages, au service de la Transformation Numérique

  • Des solutions SaaS, Software as a Service, seule réponse pour les usages « support » : messagerie, gestion commerciale, pilotage RH, budgets...
  • Redonner la priorité à des développements sur mesure pour les usages « cœur métier ». Nouvelles démarches, nouveaux métiers : Devops, Micro-services, Serverless...
  • Intelligence Artificielle, Machine Learning : se préparer à la prochaine génération d’applications innovantes.
  • Interfaces chat, voix, réalité virtuelle, réalité augmentée : repenser tous les usages numériques avec une ergonomie « zéro formation » pour clients externes et internes.

Fournisseurs, la guerre des anciens et des modernes

  • De nouveaux leaders mondiaux, infrastructures et usages, qui bousculent les anciens.
  • Domination croissante des GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft.
  • Arrivée des acteurs chinois BATX : Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi.
  • Des milliers de fournisseurs innovants pour les usages SaaS, y compris en Europe.
  • Quel avenir pour les fournisseurs « historiques » : IBM, Oracle, SAP…
  • Quelles évolutions pour les métiers historiques de services : Accenture, WiPro…

Ruptures Démarches


Grandes tendances

  • Dangers des démarches historiques : monolithique, intégrée, inflexible. Remplacer par une approche composants, modulaire, inspirée du monde industriel.
  • Dire non aux grands projets, multi-annuels, avec équipes pléthoriques.
  • Donner la priorité à la vitesse de réalisation, la réactivité, la possibilité d’expérimenter, de se tromper, de corriger rapidement.
  • Accepter, encourager la dynamique technologies - usages. Utiliser les nouvelles technologies comme catalyseurs des changements organisationnels souhaités.

Nouveaux modèles d’action

  • Tirer un trait sur les anciennes « bonnes pratiques » : MoA, MoE, schémas directeurs, cahier des charges et appel d’offres aux centaines de pages.
  • Utiliser le modèle B I S (Business, Infrastructures, Support) comme référence pour piloter la Transformation Numérique.
  • Importance de la création de référentiels de données, fiables, partagés par tous. Basculer la maîtrise de ces référentiels des éditeurs logiciels vers les équipes internes.
  • Privilégier une approche « produit » pour les usages cœur métier, plutôt que la démarche classique par projet.

Nouveaux modèles d’organisation

  • Traiter avec autant de respect les clients internes et les clients externes du SI.
  • Mettre les directions centrales au service du terrain, en renversant les priorités actuelles.
  • Ré-internaliser des équipes de développement pour reprendre la maîtrise des usages cœur métiers.
  • Adapter les usages numériques aux attentes spécifiques des différentes familles de clients : professionnels de l’information, opérationnels terrain, clients externes.
  • Ouvrir l’entreprise sur l’extérieur, privilégier les usages numériques libre-service vers les clients externes, les fournisseurs et les partenaires.

Ruptures Gouvernance


Gouvernance interne

  • Définir rôles respectifs de la Direction Générale, des responsables métiers, de la DSI et des clients internes dans cette Transformation Numérique.
  • Excellence numérique interne dans l’entreprise (Efficience) : un préalable à l’excellence numérique externe, vers les clients (Compétitivité).
  • Gérer le challenge CAPEX - OPEX : faire cœxister des solutions technologiques en majorité OPEX avec les attentes CAPEX des financiers et des DG.
  • Courbe de Gauss de l’innovation : migrer son organisation vers une position d’innovateur.
  • Partage, collaboration, confiance réciproque : utiliser les nouvelles technologies numériques pour accélérer ces évolutions de la culture interne.

Gouvernance externe

  • Ré-internaliser, reprendre la main, le contrôle de ses choix technologiques, de l’offre, de ses fournisseurs pour garder la maîtrise de sa Transformation Numérique.
  • Réduire, supprimer les approches traditionnelles d’outsourcing pour reprendre le contrôle de son avenir numérique.
  • Les clients externes au cœur de la démarche de Transformation Numérique.
  • Communiquer sur cette Transformation Numérique vers l’extérieur : actionnaires, clients, fournisseurs.

Pilotage, potentiels, risques

  • Gérer les risques induits par cette Transformation Numérique, plus faibles que les risques liés à la non-action.
  • Cyber-sécurité, confidentialité, protection des données professionnelles et personnelles : gérer ces challenges, ne pas en faire des alibis pour l’inaction.
  • Prendre conscience des freins à la Transformation Numérique, pour les neutraliser :
  • Non connaissance des potentiels du numérique à tous les niveaux.
  • Poids de l’existant, de la dette numérique, des applicatifs et infrastructures.
  • Changement des modes de travail, des outils pour les collaborateurs : papier, Excel, mail...
  • Réticences équipes internes informatiques, de la DSI face à des ruptures qui impactent leurs métiers.
  • Opposition des grands fournisseurs historiques de technologie et de services.
  • Challenges spécifiques aux dirigeants, comme « acteurs numériques ».