Capgemini Institut 0144742410
24 rue du Gouverneur général Eboué 92136 Issy les Moulineaux
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
Comprendre les Tendances de l’Informatique Paris
DURéE
3 jours
DATES
24-26 avril 2017*
15-17 mai 2017
19-21 juin 2017
29-31 août 2017
2-4 octobre 2017*
6-8 novembre 2017
11-13 décembre 2017
*sessions spéciales non-informaticiens
LIEU
Paris
PRIX
2 615 € ht (3 138 € ttc)
Sommaire du séminaire
    Séminaires technique Institut Capgemini

    Comprendre les Tendances
    de l’Informatique

    >  la synthèse en trois jours




    Trois objectifs clairs pour comprendre et préparer l’avenir :

    • Comprendre les concepts essentiels et les tendances de l’évolution en cours.
    • Prendre du recul pour une vision claire et globale de l’offre du marché.
    • Anticiper les impacts sur les organisations et les DSI.

    Un séminaire auquel 30.000 professionnels ont déjà participé pour prendre du recul et comprendre les concepts essentiels et les tendances de l’évolution en cours. Véritable grille de lecture des évolutions et de leurs impacts sur la stratégie informatique de l’entreprise à l’heure de la « consumérisation » et de l’économie numérique.

    Tous les domaines, tous les concepts, leurs enjeux, leurs impacts sont analysés et expliqués avec rigueur, sans détails superflus. Tel est l’objectif ambitieux de ce séminaire destiné aux décideurs, aux responsables de systèmes d’information, chefs de projet, ingénieurs d’études, consultants et ingénieurs commerciaux.

    Un séminaire animé par Henri Gilabert, apprécié pour ses qualités d’animation, pour exposer clairement et simplement des concepts ou des techniques complexes et les mettre en perspective.



    L’écosystème numérique


    Le numérique dans l’économie mondiale

    • Quelques chiffres pour une mise en perspective.

    Qu’est-ce que l’économie numérique ?

    • Du capitalisme industriel au capitalisme cognitif.
    • L’attention, une rareté source de valeur.
    • Les plates-formes, entre concentration de pouvoir et participatif.

    Le Service a pris le pas sur le Produit, la Relation sur le Message

    • Du centré-produit au centré-client : le pouvoir aux clients !

    La quadrature budgétaire de la DSI

    • Entre création de valeur et gestion de risques.
    • Maîtrise de la complexité et de l’investissement.

    Une rupture majeure est en cours

    • Les TIC grand public s’imposent. Quel impact pour les entreprises ?

    Les réseaux sont au cœur du numérique


    Un marché en pleine mutation

    • Opérateurs télécom du monopole à l’oligopole.
    • La neutralité du Net, OTT versus opérateurs.
    • Arrivée des opérateurs spécialisés dans les objets connectés.

    Réseaux personnels et locaux

    • Ethernet pour données, voix et énergie.
    • Évolution du sans fil : WiFi, WiMAX, WiGig, Mesh et satellites.
    • Les protocoles sans fil bas débit et faible consommation pour IoT : Bluetooth LE ou Zigbee.

    Les grands réseaux et la boucle locale

    • IPv6 : Pénurie d’adresses et gestion de la QoS.
    • La boucle locale : ADSL, VDSL versus fibre optique. 4G, LTE vers le haut débit.

    Les applications réseaux

    • La téléphonie sur internet : de la ToIP à la VoIP.
    • Des services enrichis : messagerie instantanée, Click To Call, Push To Talk, Centrex IP et SIP Trunking.
    • Virtualisation des réseaux : SDN, NV et NFV, OpenFlow.

    Tout est sur Internet…


    Quelle est la typologie du Net ?

    • Entre web marchand, social et ludique, une grille de lecture du Net.
    • Un nouveau territoire économique où les clients prennent le pouvoir.

    Les fondements technologiques

    • Firefox et Chrome face à Edge et Safari. Impact de HTML/2, HTML5 et CSS 3

    Le web 2.0, les réseaux sociaux et le web des données

    • Réseaux sociaux, du social à l’économique.
    • Web des données et web 3.0

    Le webmarketing

    • Techniques de tracking sur PC et mobile, monétisation (CPM, CPC, CPL, etc.) et réaction des internautes (TOR, Scriptblock, etc.).
    • Marketing social et gestion de présence (Linkfluence, Nurun) influencer les influenceurs (Traackr, Klout) et UGC
    • Analyse comportementale : panélisation et « clickstream analysis ».
    • B2B retargeting, B2C reciblage publicitaire et « Real Time Bidding ».

    Les grands virages technologiques


    Les microprocesseurs et la puissance par watt

    • Les SoC (Systems on Chip). Puce neuronale et ordinateur quantique.
    • La puissance par watt, ARM (Qualcom, NVidia) vs X86 (Intel, AMD), le Green IT.

    Le foisonnement technologique

    • Écrans 4K, e-paper, pico projection, etc.
    • Réalité virtuelle et augmentée, Hololens, Oculus, Rift, Homido.
    • Holographie, Holo, Hops, Estar Takee, Kino-mo.
    • Parole, discours et connaissance : Skype Translator, Google Traduction, Tropes, Cmap.

    L’interface utilisateur

    • Tactile (du smartphone au mur), gestuelle (Kinect, Leap, Myo), vocale (Siri, Google Now, Cortana), cérébrale (Emotiv Insifht)
    • L’identification biométrique (faciale, oculaire, empreinte, veines, etc.)

    Technologies de rupture

    • Impression et scannérisation 3D, FabLab et Home Factory.
    • Les drones : usages et réglementation.

    Les objets connectés pour rationaliser


    Du simple capteur au robot, quelle est la topologie des IoT ?

    • Grand public : Personnels, santé, loisirs, domotique, transport.
    • Entreprise : De l’étiquette au robot en passant par le drone et le robot logiciel (Bot).
    • Relais : Routeur, déclencheur, borne de localisation.

    Quels IoT, pour quoi faire ? Quelle offre ? par qui ?

    • Au cœur de ce marché, les startups sont très innovantes. Est-ce suffisant ?
    • Multiplication des applications et intégration.
    • Les IoT en entreprise : production, logistique, offre au client final.

    Quels sont les enjeux et les acteurs de la chaîne de valeur des objets connectés ?

    • Les enjeux pour les fabricants de microprocesseurs.
    • Quel est le modèle économique de la communication des objets ?
    • Passer de l’internet des objets à l’internet des services.

    Serveurs, stockage, terminaux, virtualisation et Cloud Computing


    Le poste de travail

    • Quel terminal : smartphone, tablette, phablette, « Hybride » ?
    • Terminal vs application.

    Serveurs et stockage

    • Consolidation : multiprocesseurs, parallélisation, grid et lames. ARM vs Intel.
    • Stockage et archivage hiérarchique et virtualisé, « tiering ». Disques Flash/SSD et hybrides.
    • Déduplication, Thin Provisioning et « Pay-as-you-grow ». VTL et SDS.

    OS et virtualisation

    • Windows 10 et windows Server 2016, enjeux majeurs pour « wintel » face à Linux.
    • Virtualisation Vmware, Docker, Hyperconvergence et SDDC.

    Le Cloud Computing

    • Cloud et personnalisation de masse avec des industriels de l’informatique.
    • Avec quels contrats et quels SLA ?
    • Qui sera le Revendeur à Valeur Ajoutée Préféré des directions métiers ?
    • Quels impacts sur les ressources humaines ?

    L’Open Source

    • Un écosystème Open Source à forte valeur ajoutée.
    • Faut-il avoir une stratégie Open Source ?

    curité, confidentialité, PCA et administration


    La problématique de la sécurité et de la confidentialité

    • Du « social engineering » aux attaques concertées. Wikileaks, Prism et la surveillance d’état.
    • Cryptage des données, protection du terminal et des accès, gestion des habilitations.
    • Signature électronique, tiers de confiance et certificats, HEC versus SE pour le paiement sans contact.

    Gestion et fédération d’identités

    • Authentification forte, gestion et fédération des identités (SSO,OpenID, SAML, OAuth).
    • IDaaS : une offre de fédération d’identités.

    De l’empreinte numérique à l’identification sociale

    • L’offre des réseaux sociaux (Facebook Connect).
    • Identification et revente de l’empreinte numérique (Trublioo, RapLeaf, Intelius).

    La continuité d’activités dans un monde ouvert

    • « Business Continuity », PRA et PCA. DRaaS, une offre Cloud.

    L’administration et le BYOD

    • Du MDM au MIM via le MAM pour maîtriser le BYOD.

    Architectures et développements, de nouvelles approches


    Les langages et les outils de développement

    • Langages (Java, Python, Ruby, C++) et scripts (PHP, JavaScript, Lua, Dart, Typescript).
    • Les frameworks autour de Java, Microsoft et PHP. Les plates-formes de développement (Eclipse, Visual Studio)
    • Programmation du terminal (Mashup et RWD, RIA et RDA).

    Nouvelles architectures et intégration des applications

    • L’architecture microservices, WOA/REST. SOAP versus REST.
    • Méthodes « agiles » en développement (Scrum, Loan), tests (TDD).
    • Les enjeux de Devops.

    Bases de données, la fin du modèle unique

    • Évolution des SGBD. Essor du « In-memory »(Hana). Quel avenir pour le relationnel ?
    • Le MDM référentiel unique de l’entreprise. Les « OpenAPI ».

    Challenges et atouts des portails et des PGI

    • Le Portail pour un accès personnalisé.
    • Les PGI, quel avenir face au SaaS ?

    Big Data et Intelligence Artificielle


    Caractéristiques et enjeux du big data

    • Nouveau paradigme de programmation et nouvelle architecture de stockage pour un déluge de données « 3V », l’« open data », les réseaux sociaux et les objets connectés.
    • Traiter des données non/semi structurées (Tweets, textes, vidéos, etc).
    • Les défis : confidentialité (droit à l’oubli) et compétences (« Data scientist » et « Chief Data Officer »).

    Le Big Data pour quoi faire ?

    • De l’analyse à la prédiction, du classement sémantique à l’ontologie, les usages du Big Data.

    Des technologies radicalement nouvelles

    • Stockage distribué HDFS et SGBD NoSQL Hadoop, HBase, Cassandra, Neo4j, etc. Manipulation des données (Pig, Hive).
    • Poids des logiciels de visualisation (Dataviz) : Qliktech, Tableau, etc.

    L’intelligence artificielle au cœur du Big Data

    • De l’IA faible à l’IA forte, une vision comportementaliste au cœur des systèmes de recommandation.
    • Le « machine Learning », de la causalité à la corrélation, un changement de paradigme.

    La BlockChain


    Les fondements technologiques

    • 3 technologies déjà anciennes : les réseaux P2P, la cryptographie, les arbres de Merkle.

    Innovation, apports et questionnements

    • Bitcoin : la première implémentation, qu’en est-il aujourd’hui ? l’arbre qui cache la forêt ?
    • De la confiance en un tiers à la confiance dans le système, quelles conséquences ?
    • Des contrats intelligents et des organisations autonomes distribuées (DAO) pour quoi faire ?

    Usages, enjeux et réactions

    • Les cryptomonnaies, l’immutabilité des documents, les contrats intelligents, les DAO : qu’est-ce que ça change ? Pour qui ?
    • l’écosystème de la BlockChain, les blochChains privées, communautaires et publiques, la BlockChain as a Service.

    Entreprise digitale et gouvernance de la DSI


    La DSI créatrice de valeur et maîtrisant les risques

    • Création de valeur et ROI. Intégrer l’innovation. Gérer « temps court » et « temps long ».
    • Maîtrise des risques et conformité.
    • Innovation de continuité, de rupture, par sérendipité, de quelle innovation parle-t-on ?
    • Du CRM multicanal à l’omnicanal en passant par le cross-canal pour une approche unifiée du client.

    Les nouvelles formes de travail

    • Les réseaux sociaux d’entreprise pour quoi faire ? Typologie (coopératif, chat, communauté, wiki, blog).
    • Communications unifiées, « mobiquité », bureau virtuel et télétravail.

    La gestion de la performance et de l’infrastructure

    • QoS, SLA et ITIL. Gestion de projet et de la maturité. PMO et centre de services.
    • Une infrastructure centrée sur l’urbanisation, les processus, les données et le Cloud.
    • Externalisation et offshoring.

    La gouvernance de la DSI

    • Évolution des métiers : Chief Digital Officer, Data scientist, SEO, Community manager, etc.
    • Comment devenir le RVA préféré de ses directions métiers ?