Capgemini Institut 0144742410
24 rue du Gouverneur général Eboué 92136 Issy les Moulineaux
Les technologies de virtualisations : l’état de l’art Paris
Les technologies de virtualisations : l’état de l’art Paris
DURéE
2 jours
DATES
8-9 juin 2017
16-17 octobre 2017
LIEU
Paris
PRIX
1 910 € ht (2 292 € ttc)
Sommaire du séminaire
    Séminaires technique Institut Capgemini

    Les technologies de virtualisations :
    l’état de l’art

    >  Technologies, marché, mise en œuvre




    En deux journées, ce séminaire dresse l’état de l’art des différentes technologies de virtualisation (serveurs, postes de travail, stockage, réseau) en termes techniques, économiques et méthodologiques, Avec de nombreux cas concrets, ce séminaire répond aux chefs de projet généralistes, responsable support, architectes généralistes, souhaitant une synthèse de toutes les technologies de virtualisation. Ce séminaire apporte des conseils pragmatiques et éprouvés pour une utilisation optimale des technologies de virtualisation.

    • Quels sont les avantages et inconvénients respectifs des différentes technologies de virtualisation ?
    • Comment, dans la pratique, tirer parti de ces technologies.
    • Quel impact économique revendiqué, quelles limites ?
    • Quelle offre commerciale actuelle, quel positionnement des principaux acteurs du marché, quelles perspectives ?
    • Quelles sont les évolutions possibles pour vos infrastructures de virtualisation existantes ?
    • Les technologies de virtualisation : briques technologiques du Cloud.

    l’intervenant

    Vincent Branger

    Vincent Branger, Docteur en Architectures Informatiques, est un consultant expert des technologies de virtualisation et du Cloud. Il accompagne les entreprises dans leurs projets de virtualisation et de Cloud Computing pour mieux appréhender les problématiques techniques, méthodologiques et financières ainsi que les aspects spécifiques liés au Cloud Computing et en toute indépendance vis-à-vis des acteurs du marché. C'est tout naturellement, en vue de la mutation des DSI vers le Cloud, qu’il a fondé la société Ilki cabinet de conseil et d’architecture sur les technologies Cloud. Vincent Branger est invité régulièrement en France et à l’étranger pour des séminaires ou tables rondes autour des technologies de virtualisation et du cloud computing. Acteur de la communauté française, il a été à l’initiative des Rencontres des Virtualisations et du Cloud qui regroupent chaque année plus de 200 personnes à Paris autour de 3 orateurs reconnus mondialement.



    La virtualisation de serveurs


    Les fondamentaux, bénéfices et limites

    • Rappel des définitions. Les différences entre virtualisation, émulation, isolation, hyperviseur, etc.
    • Les différentes approches pour virtualiser un serveur. Virtualisation native, paravirtualisation, virtualisation assistée par le matériel, virtualisation au niveau de l’OS. Hyperviseurs de type 1, type 2, etc.
    • Quels sont les bénéfices revendiqués des technologies de virtualisation de serveurs ?
    • Quelles limites ? Peut-on virtualiser tous les serveurs ? Quel impact sur les redevances logicielles ?

    Les acteurs du marché

    • Le marché : VMware reste-t-il le leader incontesté ? Que penser de sa nouvelle stratégie ? Dans quelle mesure Microsoft Windows 2012 R2 Hyper-V répond-il aux attentes ? Quelle est la place réelle de Citrix avec XenServer ? Que font Oracle, Red Hat, Odin/Parallels, etc. ?
    • VMware : panorama complet de l’offre : VMotion, vCenter, DRS, DPM, Storage VMotion, HA et Fault Tolerance, VSAN, Data Recovery, Converter, etc. Quels sont les apports de vSphere 6.5 ?
    • Hyper-V dans Windows 2012 Server R2 et ses évolutions dans Windows 2016 server. Quelle stratégie de la part de Microsoft ? Panorama complet de l’offre : SCVMM 2012 R2 et le licensing, Live Migration, la haute disponibilité, etc.
    • Le projet Open Source xen.org et Citrix XenServer. Quelle est la stratégie de Citrix ? Quels liens avec Microsoft ? XenServer : l’hyperviseur pour XenApp et XenDesktop ?
    • Les autres acteurs : Quel est le positionnement d’Oracle avec Oracle VM ? Que penser de KVM et de Red Hat dans l’entreprise ?

    L’impact du stockage

    • Les architectures DAS, SAN et NAS. Que penser de FCoE, iSCSI, SMB3 et NFS ? FC est-il toujours incontournable ?
    • Quel impact réel sur les performances et l’éligibilité des serveurs ? Comment calculer les IOPS ?
    • L’impact sur les PRA, PCA, etc. Réplication synchrone et asynchrone. Les bonnes pratiques et les pièges à éviter. Outils natifs ou outils tiers ?

    Mettre en œuvre et faire évoluer une infrastructure virtuelle

    • Les principaux pièges et comment les éviter. Les défis à relever.
    • Comment mener une étude d’éligibilité de serveurs. Les aspects performance, support, licences, organisationnels, etc.
    • Prendre en compte le licensing Microsoft et des autres éditeurs (Oracle, etc.).
    • Les outils de migration (P2V, V2V) : natifs ou spécifiques
    • La sauvegarde de l’infrastructure virtuelle. Que faut-il sauvegarder ? Serveurs physiques et serveurs virtuels. Snapshots, réplication, archivage etc. Quels supports de sauvegardes ? Outils natifs versus outils spécifiques : Veeam, Symantec, etc.
    • La supervision de l’infrastructure virtuelle. Quels objectifs : alertes, actions, reporting, capacité… ?

    La virtualisation du poste de travail : application, présentation, VDI…


    Fondamentaux, bénéfices et défis

    • Définition de la virtualisation du poste de travail. Virtual Desktop Infrastructure (VDI) ou Dynamic Desktop Infrastructure (DDI) ? La notion de Broker de connexions.
    • Les différences entre bureaux publiés, Windows 7 , 8 ou 10 virtualisés et Blade PC.
    • VDI en mode connecté (Hosted Virtual Desktop) et VDI en mode déconnecté (Client Hypervisor).
    • Les bénéfices : Les analyses Gartner et IDC. Quels gains sur le TCO selon les modèles ? Une mise à disposition dynamique des postes de travail et de leurs applications. Vers un self-service applicatif pour l’utilisateur. L’indépendance matérielle du poste de travail pour l’utilisateur : poste fixe, portable, tablette, smartphone, etc.
    • Les défis techniques et organisationnels à relever

    Les technologies de virtualisation pour le poste de travail

    • La virtualisation de présentation : principes de fonctionnement, avantages et bénéfices. Panorama des offres : que penser de Windows 2012 Server R2 et Windows 2016 ? Dans quelle mesure Citrix XenApp garde-t-il sa plus-value ? Les offres alternatives (Systancia, etc.) ont-elles une place à prendre ?
    • La virtualisation applicative : principes de fonctionnement. Panorama des offres : dans quelle mesure Microsoft App-V reste-t-il le leader ? Que penser du management de la solution Thinapp de VMware ? Les dernières évolutions : la containerization des applications Windows : VMware AppVolume, FSLogix, Citrix AppDisk…
    • La virtualisation de l’environnement utilisateur : principes de fonctionnement. Les solutions natives Windows (profils locaux, itinérants, etc.) sont-elles adaptées ? Quels besoins pour la virtualisation du poste de travail et le poste physique ? Quels sont les acteurs et leur plus-value par rapport aux solutions natives intégrées ? Landesk/AppSense, RES, etc.

    Les acteurs du marché

    • Citrix XenDesktop : Architecture et composants. Panorama complet de l’offre. Le protocole ICA et les extensions HDX pour le multimédia, les impressions, etc. Comment est géré le provisioning avec PVS (Provisioning Server) et MCS.
    • VMware Horizon View : La vision de VMware. Architecture et composants : View Manager, View Composer, etc Les protocoles de déport d’affichage : RDP et PCoIP. Avantages et faiblesses. Les évolutions de VMware au niveau de l’intégration de Windows 2012 R2 RDS. VMware View 6 concurrence-t-il enfin Citrix ?
    • Microsoft. La stratégie de Microsoft. Microsoft possède-t-il toutes les briques nécessaires ? Quelles sont les évolutions avec Windows 2012 Server R2 ? RDP 8.1 et Remote FX. Le principe de la licence VDA.
    • Les autres offres : RedHat et son protocole dédié SPICE. Neocoretech : une niche ?

    Les acteurs répondent-ils aux défis ?

    • Vers des nouvelles solutions de personnalisation ?
    • Vers des nouvelles solutions de stockage dédié ? Caching, déduplication, SSD, etc. VMware VSAN, ILIO Atlantis Computing, Datacore, Citrix Intellicache, Pernix FVP, etc.

    Virtualisation de poste de travail et mobilité

    • Que penser de l’hyperviseur de type 2 de VMware ? VMware Horizon Mirage est-elle une solution alternative ou complémentaire ? L’abandon de Xenclient par Citrix
    • Bring Your Own Device versus Corporate Owned Personally Enabled : quels avantages, quelles précautions ? Tablette : propriété de l’entreprise ou de l’utilisateur ?
    • Les réponses ergonomiques des éditeurs de virtualisation du poste de travail : Citrix Mobility Pack, VMware View Unity, etc.

    Mettre en œuvre

    • Concevoir et déployer une architecture de virtualisation de poste de travail.
    • Les études d’éligibilité des postes de travail. Quels utilisateurs pour quels types de postes ? La catégorisation des utilisateurs pour garantir le ROI et le TCO.
    • Quelles sont les informations à recueillir ? Les outils de Liquidware Labs ou Lakeside.
    • L’impact du stockage et de la gestion du provisioning des images. La gestion des impressions.
    • La gestion des applications et de leur compatibilité.

    La virtualisation du réseau et la virtualisation du stockage


    La virtualisation du stockage

    • Définitions et principes généraux
    • La virtualisation de stockage dans les baies des constructeurs.
    • Les solutions DataCore et IBM SVC. Les évolutions : autotiering, Continuous Data Protection etc.
    • L’apport et les limites des architectures hyperconvergentes (Nutanix, Simplivity…)
    • Les évolutions de VMware VSAN
    • Les architectures Scale-Out : ScaleIO, Hedvig…

    La virtualisation du réseau

    • Définitions et principes généraux
    • Les différences entre Software Defined Networking et Network Function Virtualization.
    • La plate-forme NSX de VMware. Les autres offres actuelles : OpenDaylight, OpenvSwitch, OpenSwitch, Cisco…

    Après la virtualisation, le Cloud ?


    Fondamentaux

    • Les tendances actuelles.Vers plus de flexibilité, dynamisme, agilité du SI ? Vers un datacenter dynamique et le Cloud Computing ? Qu’est-ce que le Software-Defined Datacenter ?
    • Modèles de services (SaaS, PaaS, IaaS) et modèles de déploiement (privé, public, hybride).
    • Quels bénéfices, quelles limites, quels coûts?
    • L’hyperviseur du cloud est-il celui de l’entreprise ?

    De l’infrastructure virtuelle au Cloud privé et hybride

    • Les composants supplémentaires d’un Cloud privé par rapport à une infrastructure virtuelle.
    • Comment tirer parti d’un Cloud privé. Que signifient pratiquement agilité, élasticité ou souplesse de l’infrastructure?
    • Vers le Cloud hybride : Cloud bursting, Cloud autoscaling, fédération d’identités, etc. ? Quelles offres ?
    • L’offre de VMware : vCloud Suite. Quels sont les produits complémentaires de VMware ? Pour quels besoins ? Associer des SLA à des machines virtuelles ? Panorama de l’offre complète. Les nouveautés de vRealize Automation, vRealize Business…
    • La maturité d’OpenStack et de ses distributions ? Quels sont ses apports et ses limites ? L’arrivée de VMware avec ViO.
    • Les offres DaaS disponibles et les différentes visions des différents acteurs : VMware, Microsoft, Citrix, Amazon…

    Vers le Software Defined Datacenter ?

    • Software Defined Anything
    • Le logiciel l’emporte-t-il sur le matériel ?
    • Software-Defined Network, Software Defined Storage…