Formation Infrastructures : les 3 prochaines années

Rôles stratégiques, nouvelles solutions, nouveaux métiers.

Présentation

Les changements brutaux apportés par la pandémie Covid-19 dans le fonctionnement des entreprises ont mis en évidence le rôle essentiel des infrastructures numériques. Invisibles mais omniprésentes, elles sont les fondations de toute transformation numérique.

Cloud Computing, objets d’accès variés et mobiles, réseaux sans fil très haut débit… Ces évolutions obligent les entreprises à déployer rapidement des infrastructures de nouvelle génération, solides et pérennes, pour accélérer la création d’usages innovants attendus par leurs clients, internes et externes.

Professionnels des infrastructures, cette formation vous aide à :

  • Comprendre quelles nouvelles infrastructures vont se substituer aux solutions en place.
  • Accompagner les potentiels d’innovation induits par des infrastructures modernes.
  • Gérer la convergence entre infrastructures grand public et professionnelles.
  • Découvrir les nouveaux métiers, passionnants et complexes, liés à la mise en œuvre et la gestion de ces infrastructures innovantes.
  • Prendre en compte les dimensions économiques, l’importance de la gestion des coûts et du basculement de CAPEX (investissement) vers OPEX (fonctionnement).
Afficher plus

Le mot de l'animateur

« En toute indépendance des fournisseurs, j’aide les spécialistes des infrastructures à se préparer pour un nouveau monde où leurs compétences seront encore plus indispensables, comme l’a montré la pandémie COVID-19. Les changements nécessaires dans les infrastructures numériques sont porteurs de grands potentiels pour les professionnels qui sont prêts à évoluer et à déployer des solutions d’infrastructures innovantes, complexes, fondations indispensables de la transformation numérique des entreprises. »

Objectifs

  • Comprendre quelles nouvelles options d'infrastructures peuvent s'imposer et se substituer aux solutions en place depuis plus de dix années.
  • Organiser le déploiement de ces infrastructures de nouvelle génération sans rupture de services.
  • Aider les entreprises à imaginer de nouveaux usages, rendus possibles par ces infrastructures innovantes.
  • Gérer la convergence progressive des infrastructures grand public et professionnelles.
  • Préparer tous les professionnels des infrastructures aux changements de leurs métiers rendus indispensables par ces mutations techniques.

Programme

1 – Industrialisation des serveurs : le Cloud Computing

Typologie des solutions Cloud

  • Cloud public : des ressources appartenant à des fournisseurs de IaaS, consommées à la demande et facturées au temps.
  • Cloud communautaire :permet la mutualisation d’applications métiers.
  • Les Plateformes Open Source de cloud : OCP, OpenStack et CloudStack.Quels potentiels, pour quels usages.
  • Cloud privé ou CCP (Centre de Calcul Privé) : des ressources informatiques qui appartiennent à l’entreprise.
  • Cloud hybride : pour accompagner la période de transition, en assurant la cohabitation entre les solutions sur site et dans les Clouds publics.
  • Edge Computing : permet le déport en local des ressources venant des Clouds publics.

IaaS : Infrastructure as a Service

  • Quelles sont les principaux services proposés par les acteurs du IaaS : processeurs, stockage, bases de données, outils de développement.
  • Comment tirer parti de la forte croissance du nombre de nouveaux services proposés chaque année par les fournisseurs IaaS.
  • Puissance illimitée, variabilité, fiabilité, sécurité, coûts compétitifs : les avantages potentiels du IaaS sont-ils toujours au rendez-vous ?.
  • Le principe de responsabilité partagée : les fournisseurs IaaS, responsables de la sécurité des infrastructures, les clients de leurs usages.

Offres opérationnelles de Cloud public

  • AWS (Amazon Web Services, né en 2006 : quelles sont les principales offres du leader mondial.
  • GCP (Google Cloud Platform) : quels sont les domaines dans lesquels GCP a un avantage concurrentiel sur AWS.
  • Microsoft Azure : propose des solutions mixtes, publiques et sur site.
  • Quel avenir pour les hébergeurs, Orange, OVH et pour les fournisseurs historiques : IBM, Oracle…
  • L’arrivée des géants chinois : Alibaba, Tencent, Baidu. Vers un duopole USA et Chine
  • Quelle place pour la France et l’Europe sur le marché du IaaS : les offres d’Outscale et Scaleway.

2 – Ère « Post PC» : objets d’accès variés et mobiles

Principales familles de solutions

  • PC fixes, portables : Windows, Macintosh, Chromebook.
  • Smartphones : face au duopole Android et iOS, peut-il exister une troisième voie.
  • Tablettes en entreprises : substituts ou compléments aux PC portables. Quels sont les publics et les activités pour lesquels une tablette est une bonne réponse ?
  • Comment se préparer à l’explosion de la variété et du nombre d’objets connectés : IoT, IIoT, véhicules, robots, capteurs industriels.

Les navigateurs, fenêtres universelles sur les usages

  • Chrome, Edge, Firefox, Opera, Safari : évolution rapide de leurs performances. Respect des standard, la clé de la pérennité des solutions.
  • HTML5, PWA, Progressive Web Apps, alternative aux applications mobiles propriétaires : état de l’art et tendances. Potentiels et limites.
  • Comment faciliter l’accès aux applications historiques depuis un navigateur : principales solutions disponibles.
  • L’importance de créer une même ergonomie, 100 % Web, pour les clients externes et internes de vos applications.

Convergence entre outils grand public et professionnel

  • Faut-il favoriser l’utilisation des mêmes objets d’accès pour usages professionnels et personnels.
  • BYOD, Bring Your Own Device : avantages, contraintes techniques, de sécurité et légales.
  • Travail à distance, permanent ou partiel : comment accompagner et contrôler de mouvement accéléré par la pandémie COVID-19.
  • Comment assurer une gestion de parc efficace, support, assistance, sécurité dans ce nouvel environnement technique et organisationnel.

3 – Réseaux, filaires et sans fil

Migration vers le tout Internet

  • Gérer la fin de vie des architectures commutées « historiques » vers le tout IP. Exemple du protocole RTC.
  • Comment prendre en compte les nombreuses innovations : OpenFlow, SDN, FASP, HTTP2… pour améliorer les vitesses, les performances, la sécurité et la qualité de service.
  • Le respect des standards réseaux et Internet, la clef de la réussite d’une infrastructure de réseaux pérennes..

Boucle locale filaire, « dernier kilomètre »

  • ADSL, SDSL, VDSL, CPL et câbles TV : ces solutions grand public ont-elles leur place dans les entreprises ?
  • Fibre optique : coûts et calendriers réalistes de déploiement, en interne et en externe.
  • Quelles solutions promouvoir pour des accès haut débit fiables à domicile pour une majorité de collaborateurs ?

Accès aux cœurs des réseaux des opérateurs

  • Fibre optique, banalisée dans le monde professionnel. Quelles solutions pour garantir un accès rapide, redondant, à faible latence, vers les clouds publics.
  • MAN/WAN Ethernet, très haut débit à coût raisonnable : calendrier de mise en œuvre.
  • WaaS, WAN as a Service, alternatives aux MPLS historiques. Que penser des offres de nouveaux acteurs comme Aryaka ou Akamai.

Réseaux sans fil mobiles

  • 4G, LTE et LTE-Advanced : très haut débit mobile en IP natif. Quels seront les impacts de ces solutions performantes sur la téléphonie filaire en entreprises.
  • Déploiement progressif de la 5G : quels sont les nouveaux potentiels, les nouveaux usages. Réseaux 5G privés en entreprise, pour quelles applications ?
  • Micro-cellules, femtocells : des solutions pour améliorer la couverture au sein des entreprises ?
  • Réseaux de satellites : quels sont les potentiels des nouvelles solutions, microsatellites en orbites basses tels que Starlink pour les entreprises internationales.
  • Solutions sans fil très bas débit : SigFox, LORA. Potentiels et usages pour IIoT, Internet Industriel des objets.

Réseaux locaux sans fil (WLAN)

  • Standards WLAN : Wi-Fi 4, 5 et 6. Quelle place pour Bluetooth et ses évolutions « low energy ».
  • Mise en œuvre : architectures, sécurité, les outils de déploiement et de gestion en entreprise.
  • Complémentarité avec les réseaux 4G et 5G, quel avenir pour le standard Passpoint pour un roaming transparent.

4 – Gestion, sécurité, qualité de service

Administration des infrastructures

  • Comment choisir dans une offre de solutions très performantes : propriétaires, Open Source ou SaaS.
  • Les potentiels des Outils d’optimisation des réseaux pour améliorer les performances et réduire les coûts : compression, gestion priorités, accélération applicative.
  • Variété accrue des objets d’accès, des familles de réseaux utilisés, des clouds utilisés : comment administrer efficacement ces nouveaux environnements.

Créer la confiance numérique

  • Comment segmenter efficacement les problèmes à régler : sécurité des infrastructures, des réseaux, des objets d’accès..
  • Pourquoi la démarche “ Zéro Trust” s’impose rapidement : faire l’hypothèse que rien n’est sécurisé.
  • Authentification forte, chiffrement, pare-feu, signature électronique, clés publiques (PKI) : quels sont les solutions indispensables dans votre entreprise ?
  • Gérer les défis liés à la mobilité : EMM (Enterprise Mobile Management), SSO (Single Sign On), OTP (One Time Password), chiffrement échanges.
  • Sécurité d’accès aux applications dans les espaces professionnels, en déplacement, à domicile. Quelles sont les alternatives aux Firewall traditionnels.

Qualité de service (QoS)

  • Contrats de niveaux de service (SLA) : latence, disponibilité, sécurité, redondance, réversibilité. Que faut-il exiger de ses fournisseurs.
  • Quelle démarche pragmatique pour adapter les niveaux de service, selon les applications, les situations, pour optimiser les coûts.
  • Comment faire face aux complexités accrues liées à la gestion des responsabilités dans des infrastructures multi fournisseurs.

5 – Infrastructures innovantes, au service de nouveaux usages

SaaS : Software as a Service

  • Communication et collaboration pour 100% des collaborateurs : Google Workspace et Microsoft 365.
  • CRM, RH, budgets, gestion de projets : les usages universels, en SaaS sur Clouds publics.
  • Basculement d’une majorité d’applications sur des Clouds publics : impacts sur les centres de calcul existants.
  • Comment gérer efficacement les interopérabilités et les flux de données dans ces environnements multi SaaS ?

Voix, téléphonie et multimédia sur IP

  • Voix sur IP : VoIP, ToIP, IPBX, IPCentrex hébergé.
  • Nouveaux rôles clefs pour la Vidéoconférence : les solutions historiques, Webex, GoToMeeting… face aux nouveaux entrants au standard WebRTC : Bluejeans, Meet de Google, Whereby. Un nouveau poids lourd sur ce marché : Microsoft Teams.

Connecté toujours, partout

  • comment répondre aux attentes de la génération «C», connectée, une priorité pour les «entreprises numériques».
  • WFH, Working From Home, travail à domicile banalisé : quels impacts pour les équipes d’infrastructures.
  • Clients externes et collaborateurs en mobilité : gérer efficacement la sécurité et la confidentialité, sans bloquer les usages indispensables.

6 – Mise en œuvre, gestion de la transition, nouveaux métiers

Stratégie d’infrastructures à moyen terme

  • Comment anticiper les attentes, choisir les solutions pérennes pour construire des Infrastructures numériques industrielles à 3/5 ans
  • Des choix d’infrastructures qui s’imposent aux usages : comment convaincre les clients internes du SI de la pertinence de cette démarche.
  • Assurer une Indépendance forte entre les infrastructures et les usages est-elle une condition prioritaire de succès.

Gestion de la transition

  • Faut-il abandonner les «ex bonnes pratiques» des métiers de l’infrastructure : Master PC, poste de travail unique, firewall géographique, serveurs internes, réseaux filaires dominants… Quelles sont les « nouvelles » bonnes pratiques à promouvoir.
  • La Révolution Industrielle Numérique, dans les infrastructures, peut-elle garantir pérennité, fiabilité et amélioration des performances.
  • Comment établir un calendrier réaliste pour assurer une transition vers des infrastructures de nouvelle génération et réduire la dette numérique des infrastructures.

Dimensions financières

  • Comment obtenir des réduction des coûts : investissements en baisse, dépenses de fonctionnement en hausse (CAPEX vers OPEX).
  • Privilégier des infrastructures évolutives pour profiter des baisses permanentes des coûts IaaS, postes de travail mobiles et accès sans fil.
  • BYOx : Comment le partage entre ses activités professionnelles et personnelles des postes de travail, des réseaux et des applications peut réduire les coûts de fonctionnement tout en favorisant la Frugalité Numérique.

De nouveaux métiers dans les infrastructures, complexes, passionnants

  • Industrialisation des infrastructures : quels seront les profils gagnants.
  • De nouveaux métiers pour assurer en interne la maîtrise des infrastructures externalisées, et prendre en compte les dimensions financières et de sécurité.
  • Chez qui seront demain les emplois d’infrastructures : fournisseurs de solutions, ESN, grandes organisations, ETI.
  • Importance accrue du rôle de CTO, Chief Technical Officer, responsable des infrastructures dans une DSI, Direction des Services d’Information.
Afficher plus

Public

DSI et collaborateurs directs, CTO, professionnels des infrastructures et tout décideur qui aura un rôle dans la mutation des infrastructures informatiques de son organisation.

Prérequis

Connaissances de base dans les technologies d'infrastructures.

Méthodologie

METHODES PEDAGOGIQUES : Exposé par l’animateur, beaucoup de données sur l’état de l’art des solutions d’infrastructures disponibles, aujourd’hui et dans les 3 ans.
METHODES D'EVALUATION : Le stagiaire reçoit en amont de la formation un questionnaire permettant de mesurer les compétences, profil et attentes du stagiaire. Tout au long de la formation, les stagiaires sont évalués au moyen de différentes méthodes (quizz, ateliers, exercices et/ou de travaux pratiques, etc.) permettant de vérifier l'atteinte des objectifs. Un questionnaire d'évaluation à chaud est soumis à chaque stagiaire en fin de formation pour s’assurer de l’adéquation des acquis de la formation avec les attentes du stagiaire. Une attestation de réalisation de la formation est remise au stagiaire.

88%

de participants satisfaits sur les 12 derniers mois
Les Passeports

Infrastructures : les 3 prochaines années

Découvrez comment mettre en œuvre des solutions d’infrastructures innovantes, complexes, indispensables à la transformation numérique.
  •  
  • 2825 € H.T

Autres formations sur le même thème