LE POINT DE VUE D'UN INTERVENANT

Machines virtuelles
ou containers ?

L’arrivée des machines virtuelles dans les années 2000 a transformé les infrastructures informatiques en amenant nombre de bénéfices : consolidation et optimisation des investissements matériels, meilleure agilité, haute disponibilité au niveau infrastructure… La virtualisation a alors permis une toute nouvelle forme de consommation de l’informatique avec la naissance du Cloud public.

Même si les containers existent au sein des géants de l’Internet depuis des décennies, il aura fallu attendre une initiative française, avec l’arrivée de Docker, pour que le marché les adopte. Les containers repoussent certaines limites de la virtualisation mais, ils ont eux-mêmes leurs propres limites.

Ces limites ont suscité récemment l’émergence d’un modèle permettant d’exécuter un container par « micro »-VM et ainsi faire bénéficier aux applications du meilleur des deux mondes.

Machines virtuelles ou containers ? Les deux cœxisteront encore quelque temps et ensemble ils peuvent répondre à de nombreux besoins en attendant que l’ensemble des applications soient Cloud native.

Vincent Branger, Gaël Corlay